Impact du jumeau perdu dans le QR 27…

La semaine dernière, je vous ai parlé de la lyse du jumeau ou plus connu sous le nom du “jumeau perdu”. (voir article du 18 Février : “Auriez-vous un jumeau perdu?”).

Cet accident de la vie est une information importante inscrite dans le QR 27 du jumeau restant et aura obligatoirement un impact dans sa vie. (vous vous souvenez du QR 27? sinon, vous pouvez vous reporter à mon article du 6 Février : connaissez-vous votre QR27 ?)

Décoder cette information est d’une importance capitale pour comprendre les schémas de fonctionnement inconscients qu’a pu mettre en place l’enfant survivant de cette histoire qui a commencé à deux.

C’est l’histoire de Nina, 11 ans, qui présente, depuis 4 ans, des plaques sur la tête qui peuvent la démanger jusqu’à la faire se gratter jusqu’au sang.

Nina semble très proche de sa maman, mais pour une petite fille, son comportement n’est pas serein, elle s’inquiète beaucoup trop pour elle. C’est comme si elle la « surveillait »… D’un seul coup d’œil elle peut sentir si sa mère va bien ou pas.

…..

Que se passe-t-il? Pour simplifier, je dirai que toutes ces histoires de « peau » parlent très souvent de séparation.

Je vais donc chercher la séparation…. Et il y en a une, il y a 4 ans. Son oncle et son cousin à qui elle est très attachée déménagent pour aller vivre dans une autre ville provoquant une douloureuse séparation.

Cette séparation EST l’événement dans la vie de la petite fille qui va allumé la mèche d’un détonateur relié à une première information contenue ….. dans son QR27 bien entendu.

Voici donc le QR27 de Nina:

Nina est une petite fille désirée et attendue. La grossesse se passe très bien jusqu’à ce que maman apprenne, à 5 mois de grossesse que Nina n’est pas seule dans son ventre. Nina a une jumelle ! Mais dans les jours qui vont suivre, la grossesse va se compliquer. Ce second bébé ne se développe pas comme il le devrait, il présente des malformations, et après des efforts et des soins particuliers pour garder les 2 fœtus, une fausse couche va interrompre la vie de ce fœtus. Et Nina va se retrouver seule.

La maman sera alors alitée tout le reste de sa grossesse avec une peur terrible de perdre l’enfant restant.

…..

Une perte qui a donné à cet événement joyeux les couleurs de la tristesse et de l’inquiétude.

Nina est l’enfant vivant, celle qui est restée.

Mais elle porte dans ses cellules l’information très vive de cette jumelle qui a commencé le chemin avec elle et de la séparation.

Elle porte également la peur de sa maman de perdre son enfant, qui génére chez elle cette inquiétude permanente.

Nina a la chance d’avoir des parents qui communiquent beaucoup. Ils avaient déjà abordé ce sujet mais ils n’avaient pas fait le lien avec cette information qui marque profondément Nina jusque dans son inconscient.

Dans cette séance, Nina a pleuré…. Avant même que les choses ne soient dites. Comme si son inconscient savait de quoi nous allions parler …

Elle et sa maman ont décidé de faire un vrai deuil de cette jumelle perdue. Elle a souhaité lui donner un nom et aller déposer un ours au jardin du souvenir.

Et …. Elle est repartie rassurée et avec le sourire.

Dans cette séance, toutes deux savaient que Nina n’était pas seule au début du chemin mais parfois… On ne le sait pas.

Et bien entendu, ça peut-être un peu plus compliquer à concevoir quand on n’a pas connaissance que cet « autre » a existé !

Pour autant…. L’inconscient, lui, s’en souvient…. et bien des indices peuvent nous mener sur la voie. C’est ce que nous verrons ensemble dans un prochain article.

En attendant, je vous souhaite une belle réflexion. Et,

#JevousinviteàtoujoursvousdemanderPourquoi !

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *